Bonjour,

Par la présente, le conseil d’administration d’ARMA Montréal convoque ses membres à son assemblée générale annuelle (AGA), qui se tiendra mercredi le 7 juin 2017 à 18h30 à la Rôtisserie St-Hubert de la gare Windsor.

L’AGA sera précédée d’un 5@7 ouvert à tous où les administrateurs sortant, des membres d’ARMA Montréal et de la communauté élargie des professionnels du milieu seront présents. ARMA Montréal offrira une (1) consommation gratuite à chaque personne inscrite et présente au 5 à 7.

Voici les documents relatifs à la prochaine AGA :

Ordre du jour
Procès-verbal de l’Assemblée générale annuelle 2016
Bulletin de candidature

Vous êtes un chef de file ? ARMA Montréal est à la recherche de personnes qui veulent développer leur carrière, grandir dans des rôles d’administrateurs et prendre part à des initiatives emballantes. Tous les membres présents (en règle ou en voie de le devenir) pourront ajouter leur candidature à un poste au conseil d’administration séance tenante. Nous vous invitons tout de même à compléter le bulletin de mise en candidature à l’avance afin de faciliter le déroulement de l’assemblée.

Veuillez confirmer votre présence au plus tard le 2 juin 2017 en vous inscrivant gratuitement sur la page de l’événement.

Catherine Nadeau
Présidente
ARMA – Section de Montréal

RSVP au plus tard le 2 juin 2017

L’innovation au cœur du cycle de vie

Appel à communications

Hôtel Gouverneur de Trois-Rivières  -  3 novembre 2017

Dans le cadre du 50e anniversaire de l’Association des archivistes du Québec,  l’AAQ, en collaboration avec le Réseau des services d’archives du Québec (RAQ) et ARMA Montréal vous convient à leur colloque « L’innovation au cœur du cycle de vie ». Nous souhaitons ainsi mettre en commun la vision des différentes associations et de leurs membres. (Veuillez prendre note que le RAQ tiendra par la même occasion son Assemblée générale annuelle à l’heure du dîner.)

Présentation de la thématique du colloque

Le numérique prend, depuis plusieurs années maintenant, une place grandissante dans notre réalité de travail. Préservation numérique, dématérialisation, signature électronique, infonuagique, réseaux sociaux : les besoins sont de plus en plus nombreux et les pistes pour les apprivoiser semblent encore parfois peu défrichées. En filigrane à tout cela, le principe de cycle de vie du document demeure, évolue également

Quatre grandes avenues nous intéresseront plus particulièrement lors de notre colloque, qui s’inscrit dans le cadre des célébrations du 50e anniversaire de l’Association des Archivistes du Québec :

  • Documents et dématérialisation (dématérialisation, éditique, gestion documentaire, archivage, confiance numérique, transmission orale)
  • Documents et Contenu (ou Content) (gestion de contenu, contenu multimédia, applications web)
  • Documents et Social (collaboratif, réseaux sociaux d’entreprise, intelligence artificielle)
  • Documents et Gouvernance (gouvernance de l’information, des données, de projet)

Vous êtes ainsi invités à partager vos réflexions et expériences touchant à ces facettes mouvantes de notre métier.

Échéancier

 7 février 2017 Lancement de l’appel à communication
 7 avril 2017 Date limite de réception des propositions de communications
 1er mai 2017 Réponse du Comité de programme aux auteurs
31 mai 2017 Publication du programme préliminaire (début des inscriptions)
29 septembre 2017 Envoi des présentations et communications

 

Critères techniques de soumission des communications

Nous vous invitons à soumettre vos propositions de communication selon le format ci-dessous, d’ici le 7 avril 2017.

Les propositions devront être envoyées à Anne Dumont (anne.dumont@archivistes.qc.ca) et

Manon Dufresne (fresne.ebeniste@gmail.com) du Comité organisateur du Colloque du 50e de l’AAQ avec les informations suivantes :

  • Type de communication

Conférence (30 ou 60 minutes)
Présentation de 20 à 45 minutes, suivie d’une période de questions.

Table ronde (1 heure)
Présentations ou retours d’expériences de 10 minutes chacune, par 3 ou 4 panelistes, suivies d’une période de discussions et questions.

  • Titre
  • Auteur(s) : Prénom, NOM, (Organisme, Ville, Pays, coordonnées complètes, etc.)
  • Soumission (400 mots maximum) : Résumé de la communication proposée.
  • Présentation biographique (150 mots maximum) avec une photo libre de droits

Comment l’agilité peut-elle aider les projets de gestion de contenu d’entreprise?

Jeudi 1 décembre 2016, 12h – 13h30 REPORTÉ

KPMG
600, boul. De Maisonneuve Ouest
15e étage
H3A 0A3 Montréal
Métro McGill

Les entreprises demandent de plus en plus que ses employés et ses sous-traitants appliquent l’agilité dans les projets qu’ils ont à mener, et cela, pas seulement en TI.  Cependant, beaucoup de messages contradictoires sont véhiculés en rapport avec l’application de l’agilité dans les projets.  Cette mini-conférence vise à situer l’agilité dans les multiples approches de gestion de projets et à vous faire connaître ses fondements, à comprendre comment l’agilité peut vous aider dans vos projets de gestion de contenu d’entreprise (GCE), et à proposer quelques recommandations de mise en œuvre.  La présentation inclut une illustration sommaire de la méthode agile SCRUM pour un projet de GCE.

Détenteur d’un PMP (Project Management Professional) et certifié Scrum Master, Pierre Jr Beaudry possède plus de 15 ans d’expérience en gestion de projets. Au cours de sa carrière, il a eu l’occasion de toucher tant à des projets de gestion de contenu d’entreprise, qu’à des développements applicatifs, d’installation d’infrastructure ou d’intégration de systèmes, dont plusieurs de nature stratégique. Il a dirigé avec succès des projets d’envergure composés d’équipes multidisciplinaires et de plusieurs fournisseurs, et ce, de l’étude de faisabilité jusqu’à la livraison de la solution. M. Beaudry allie expérience technologique et gestion des affaires.  En plus d’intervenir chez des clients à titre de gestionnaire de projets, M. Beaudry gère le centre d’excellence en gestion de contenu d’entreprise (GCE) de Larochelle Groupe Conseil et une équipe de conseillers à titre de directeur principal.

 

Mardi le 29 novembre 2016
17h30

Vargas Steakhouse & Sushi
690 René-Lévesque O.
(514) 875-4545
www.vargas.ca
Métro McGill ou Bonaventure

ARMA Montréal a le plaisir de vous convier à son 5 à 7 de réseautage de Noël.

Pour célébrer l’occasion, nous vous offrons une consommation par personne et des bouchées.

Au plaisir de vous y voir en grand nombre!

Inscrivez-vous dès maintenant pour confirmer votre présence. C’est gratuit!

 

AAQ région de Montréal et ARMA Montréal ont le plaisir de vous convier à leur 5 à 7 de réseautage de la Rentrée!

Lundi 26 septembre 2016
17h30
Île Noire
1649, Rue Saint-Denis
Montreal, QC
H2X 3K4
http://www.ilenoire.com/
Métro Berri-UQÀM

Joignez-vous à nous à l’occasion de cette soirée spéciale de réseautage pour les professionnels de la gestion de l’information. Pour célébrer l’occasion, une consommation par personne sera offerte. Venez discuter et réseauter avec les professionnels de la gestion de l’information de votre région! Au plaisir de vous y voir en grand nombre!

S’inscrire gratuitement ici!

Le lancement de la traduction française des Principes de tenue des enregistrements® d’ARMA International a été un énorme succès!


 

Mercredi le 23 mars 2016
17h30-20h00
Le Place d’Armes Hôtel & Suites
55, rue Saint-Jacques
Le lounge Suite 701
Vieux-Montréal, QC H2Y 3X2

ARMA Montréal est fière de dévoiler la traduction française des Principes de tenue des enregistrements®, connus sous leur appellation originale Generally Accepted Recordkeeping Principles® (les « Principes »).

Les Principes déterminent les jalons essentiels de la gouvernance de l’information et procurent à la fois une norme de conduite dans ce domaine et des paramètres pour juger du respect de cette norme. Du fait que les Principes décrivent et mesurent les attributs fondamentaux de la gouvernance de l’information, ils s’appliquent aux organisations de toutes tailles, à tous les secteurs d’activité, tant au secteur privé qu’au secteur public. En outre, comme les Principes sont indépendants des lois et des pratiques locales, les organisations multinationales peuvent y avoir recours pour établir des méthodes uniformes sans limites géographiques.

Les Principes créent un cadre général de bonnes pratiques auquel est grefféLe modèle de maturité de la gouvernance de l’information (le « modèle de maturité ») qui définit les caractéristiques des programmes de gouvernance de l’information selon différents degrés de maturité, d’exhaustivité et d’efficacité. Pour chacun des huit Principes, le modèle de maturité décrit les caractéristiques types de ses cinq niveaux de maturité :

  • NIVEAU 1 (insuffisant)
  • NIVEAU 2 (en développement)
  • NIVEAU 3 (essentiel)
  • NIVEAU 4 (proactif)
  • NIVEAU 5 (transformationnel)

Joignez-vous à nous à l’occasion de cette soirée organisée spécialement pour les professionnels de la gestion de l’information qui suivent et appliquent les meilleures pratiques de l’industrie.

Pour célébrer l’occasion, des hors-d’œuvre et une consommation par personne seront offertes par ARMA Montréal!

Les données ouvertes : qu’est-ce que l’entreprise y gagne ?

Nathalie Rembeaux-Lauret, Banque de développement du Canada

Mercredi 27 janvier 2016, 12h-13h30 
Reporté – détails à suivre

KPMG
600, boul. De Maisonneuve Ouest
15e étage
H3A 0A3 Montréal
Métro McGill

Démonstration d’un parallèle entre «l’ouverture» des données et le rôle d’un «record manager» tant d’un point de vue conformité, juridique, préservation de la propriété intellectuelle que de la gestion de l’information dite « propriétaire » ou fermée.

Nathalie Rembeaux-Lauret est architecte d’information au sein de la Banque de Développement du Canada (BDC). Elle possède plus de 25 ans d’expérience en gestion de données et intelligence d’affaires. Nathalie est titulaire d’une Maîtrise en Technologies d’Information – Spécialité Information. Fascinée par l’information sous toutes ses formes et l’innovation, Nathalie se passionne pour les données massives et les données ouvertes ainsi que leur utilisation dans les systèmes cognitifs.

Joignez-vous à nous à l’occasion de cette soirée spéciale de réseautage pour les professionnels de la gestion de l’information.

Venez célébrer Noël et les Fêtes de la nouvelle année avec ARMA Montréal ! Pour célébrer l’occasion, des bouchées et deux consommations par personne seront offertes par ARMA Montréal.

L’assommoir (Vieux Montréal)
211 Notre-Dame Ouest, coin Saint-François-Xavier
3 décembre 2015 à 17h

Inscription Eventbrite

Risque: un élément-clé de la gestion documentaire

Lundi 23 novembre 2015, 12h-13h30

KPMG
600, boul. De Maisonneuve Ouest
15e étage
H3A 0A3 Montréal
Métro McGill

En tant que professionnels de la gestion documentaire et de l’information, nous avons toujours à livrer des programmes plus conformes, plus efficaces, avec de moins en moins de ressources. Chaque organisme relève ce défi à sa façon. Chez Bell, l’amélioration du programme GDI s’est faite en entamant une évaluation de risques à l’information. Dylan et Peggy discuteront de la démarche choisie, et comment le partenariat entre Iron Mountain et Bell a développé et livré une évaluation des risques à l’information pour des secteurs-clés de Bell.

Margaret Ferguson œuvre depuis une décennie et demie dans le domaine de la gestion de l’information au privé (édition, télécommunications, commerce au détail), chez un département universitaire de psychiatrie, et aux fonctions publiques de l’Ontario et du Canada. En tant que consultante principale au sein des Travaux publics et services gouvernementaux du Canada elle coordonne la configuration et l’implantation d’un système GDI, l’analyse des risques à l’information publique et de la perte des connaissances tacites, et la formation des usagers du système.

Dylan Spevack-Willcock est détenteur d’une maîtrise en gestion de l’information de l’université McGill, complétée en 2008. Suite à sa maîtrise, il va travailler en Colombie-Britannique pour la ICBC où il mène différentes initiatives en gestion des documents et amélioration des processus, incluant l’évaluation des risques reliés au programme de gestion des documents. En 2011, il retourne à Montréal pour prendre en charge ses fonctions actuelles chez Bell Canada, afin de travailler au développement et à la mise sur pied d’un programme de gestion des documents, et de procéder à l’implantation de politiques, processus et technologies pour assurer une gestion efficiente des documents d’activité de l’entreprise. Durant les dernières années, Dylan a aussi travaillé avec ARMA International sur la révision et la création de nouveaux standards et de rapports techniques. Depuis septembre 2015, Dylan a accepté un nouveau rôle chez Bell où il travaille à l’évaluation des risques des fournisseurs de la compagnie.

Inscription Eventbrite

Page 1 of 3